William GARCIN, violon, est né en Haute-Savoie, au cœur des Alpes. C’est là, qu’à l’âge de cinq ans, il reçoit ses premiers cours de violon de Karl Orth, disciple du maître Joseph JOACHIM (1831-1907) et ami intime de Charles Münch (1891-1968).

 

Karl Orth (1890-1982), chef d’orchestre et violoniste talentueux découvre très vite les dons artistique et violonistique de William Garcin et lui enseigne à la manière des grands maîtres comment les développer avec sa propre liberté de style et luminosité de timbre, telle une signature.

 

Puis, c’est au Conservatoire de musique de Genève, dans la classe de maître Corrado Romano - lui-même disciple des légendaires Carl Flesh et Georges Enesco - que William Garcin obtient un prix de capacité, puis un prix de virtuosité.

 

William Garcin est ensuite violon solo de l'orchestre de Chambéry dirigé par Claire Gibault (France) et de l'orchestre du Collegium Academicum à Genève avec Robert Dunand jusqu'en 1980.

 

Entre 1979 et 1982, il participe brillamment aux concours internationaux de Barcelone, Budapest, puis de Genève.

 

Passionné par les styles musicaux les plus divers et fasciné par la musique Tzigane, il entreprend de nombreux voyages en Hongrie. Et c’est auprès des musiciens d’Europe centrale qu’il acquiert les finesses de cet art et qu’il trouve de nouvelles et précieuses impulsions musicales pour fonder en 1979 son quatuor "Magie Tzigane".

 

En 1980, il crée l’Orchestre des Pays de Savoie (OPS), dont il est violon solo sous la direction de Patrice Fontanarosa puis de Tibor Varga.

 

Possesseur des Certificats d’Aptitude (CA) aux fonctions de Professeur de violon et de musique de chambre, il est, depuis 1982, Professeur titulaire au Conservatoire National de Région de Grenoble (CNR) où il anime la classe de musique de chambre.

 

Son expérience de soliste et de concertiste le conduit à travailler en étroite collaboration avec de nombreuses personnalités du monde musical comme Emmanuel Krivine, Armin Jordan, Michel Corboz, Paul Tortelier, Maurice André, Claude Bolling, François-René Duchable,…

 

En 1989 il décide alors de se consacrer pleinement à ses activités de soliste et ses diverses formations de musiques de chambre dont il est le leader : sonate, trio, quatuor, quintette, sextuor, octuor et nonette.

 

Curieux des musiques actuelles et du jazz, il forme, en 2006, un trio - violon, piano et contrebasse avec lequel il donne un répertoire qui s’étend de Vivaldi à Rachmaninov et dont les interprétations oscillent entre musiques classique, tzigane et jazz, pour évoluer vers une composition originale à la richesse combinée des trois tendances.

 

Mu par son insatiable curiosité, sa maîtrise de l’instrument transcende le matériau musical à ce point que la technique n’est pour lui rien de plus qu’un outil pour atteindre l’essence même de la musique. Pour William Garcin, jouer du violon signifie entreprendre un voyage continu de découverte dans la dimension de la musique et dans la couleur des sons pour se propulser dans une recherche infinie de la beauté et des émotions.

Micheline Draye

 

LE GROUPE

Vincent SOLER, Violon, a étudié au Conservatoire Supérieur De Musique de Genève, à Lawrence University, U.S.A. et à McGill University, Canada. Il en obtient un Bachelor et un Masters de Musique en Interprétation Solo avec Félicitations. Il a appris auprès d'artistes internationaux tels que le soliste Stéphane Tran Ngoc, le Concertmaster de l'Orchestre Symphonique de Toronto Jonathan Crow et le concertiste et spécialiste de musique Tzigane William Garcin. Vincent Soler est lauréat de plusieurs concours tels que la Neal Sylvia Wisconsin Public Radio Competition (U.S.A.) et la Lawrence Symphony Concerto Competition (U.S.A.). Il a joué dans de nombreux orchestres nord-américains et européens et s'est produit dans plus de 20 pays. Parallèlement à sa carrière de violoniste classique, il a eu l'occasion de jouer avec les groupe de rock Les Temptations, Les Styx, et Art Garfunkel. Depuis 2007 il est membre de la Camerata du Rhône et de l'Europa Philharmonie, soliste de l'ensemble Symphony Loire Forez, soliste de OSE l'Orchestre et a rejoint l'ensemble Magie Tzigane en 2012.

 

Cyril DUPUY, Cymbalum. Parallèlement au cymbalum qu'il étudie dès l'âge de huit ans dans la classe de Détlef KIEFFER, Cyril DUPUY se forme aux percussions, à la musique de chambre et à la direction d'orchestre au conservatoire de Strasbourg. Marta FABIAN, "la référence des cymbalistes" dans le domaine de la musique contemporaine, le remarque au concours Aladar RACZ à Budapest et l'encourage. À seize ans, il donne son premier récital au festival Musica de Strasbourg, puis, retenu par Lorin MAAZEL, il se produit de par le monde avec l'Orchestre Philharmonique de Vienne et d'autres formations prestigieuses. En 2000, Juventus le nomme jeune soliste européen. Cyril DUPUY est profondément reconnaissant aux compositeurs, chefs d'orchestres et interprètes qui lui accordent leur confiance et amitié, tels que les compositeurs Gilbert AMY, Edith Canat de Chizy, Gualtiero DAZZI, Henri DUTILLEUX, Graciane FINZI,Marie-Hélène FOURNIER, Gérard HILPIPRE, Adriana HÖLSKY, Détlef KIEFFER,Victor KISSINE, György KURTAG, Thierry MACHUEL, Vicent MICHEL, Zad MOULTAKA, Michèle REVERDY, Oscar STRASNOY, Flora THALASSA ; les chefs d'orchestre Gilbert VARGA et Guntram SIMMA ; l'Orchestre National de Lyon, l'Orchestre National de Radio France ; le groupe Tziganesh'ti, l'ensemble instrumentalLa Follia, Calliopée, le balafoniste Ba Banga, l'organiste Cédric GURGELIN, le flûtiste de pan Philippe HUSSER, le violoniste Laurent KORCIA, le pianiste Ferenc VIZI ou la violoncelliste Sonia WIEFER-ATHERTON…

Bernard Madrennes, contrebasse, est diplômé du CNSM de Lyon. Il a travaillé avec les meilleurs orchestres européens, notamment avec les orchestres de l’Opéra de Lyon, du Capitole de Toulouse, de la Radio de Berlin-Est, l’Orchestre Métropolitain de Lisbonne, l’Orchestre de Paris…Il a joué ou enregistré avec des artistes comme Barbara Hendricks, José van Dam, Maxime le Forestier, Maurice André, Pierre Boulez, Patrice Fontanarosa, Richard Galliano… Actuellement, sans délaisser ses activités de musicien, il s’oriente plus particulièrement vers la pédagogie et la musicothérapie.

Jérémy VANNEREAU, Accordéon, débute ses études musicales par l'accordéon avec Denis Croisonnier, puis les poursuit à l’Institut André Thépaz où il se perfectionne pendant plus de 12 ans. Il suit également des stages et des master-classes avec les maîtres comme Alexander Skliarov, Claude Thomain, Sacha Schmikov, Jean-Louis Matignier, Pablo Rellez, William Sabatier, Marcel Azzola, Richard Galliano …A l'age de 11 ans, sélectionné par Maurice Larcange, il entre dans l'équipe des petits prodiges. Il va alors côtoyer entre autres Eric Bouvelle, Domi Emorine, Sandra J, Aurélien Noël, J.M Sonnerat... avec lesquels il va participer à de nombreux enregistrements TV, (Pascal Sevran: France2, Michel Drucker: TF1, Michel Pruvot: France3, J.R Chappelet: TV8 MTB ...)Il est lauréat de nombreux prix avec félicitations du jury dans divers concours en catégorie supérieure dont l'UFFA (Union Fédérale Française de l'Accordéon), le prix Franceurope Accordéon Instrument à Vent, le prix Marcel Azzola...Il partagera également la scène avec Marcel AZZOLA et Lina BOSSATI, Alexander SKLIAROV, le quatuor à cordes de Lancy-Genève (Suisse), la troupe "The Voice of Naples" (Italie), la troupe de flamenco "Sin-Fronteras" (Espagne). Il est régulièrement invité en tant que soliste dans divers orchestres, comme l'orchestre philharmonique de l'Opéra du Caire et de la bibliothèque d'Alexandrie, de Nice, l'orchestre à cordes de la Suisse Romande , Sinfonietta, l'Espace de l'Art, l'orchestre de chambre de Rolles, d'Ukraine, l'orchestre international de Brastislava, de Cannes, de Wroclaw, le Sweet Orchestra de Lyon, Le Camerata du Rhône, etc.